décembre 04

Audrey Savard   Conseillère pédagogique

J’ai complété un baccalauréat en philosophie à l’Université Laval et au terme de ce beau projet d’études, j’obtenais non seulement un diplôme d’études universitaires mais aussi le sentiment bien ancré d’avoir suivi la voie qui était la mienne. Je me souviens d’ailleurs, à ce propos, d’avoir entendu à quelques reprises des étudiants du deuxième cycle « désillusionnés de la philosophie » (pour reprendre les termes de l’un d’entre eux) tenter de « prévenir » les petits nouveaux de ce qui les attendait, que les ouvertures dans le domaine n’étaient pas légion et que bien des écueils guettaient les plus naïfs tout au long du parcours.

En ce qui me concerne, je n’ai jamais prêté oreille à ces mises en garde alarmistes. J’ai toujours senti que lorsque notre nature profonde s’arrime naturellement avec les règles et les champs d’activité d’une discipline, on ne peut qu’être à sa place et de ce fait, voir des portes s’ouvrir toutes grandes devant soi. Ce fût mon cas.

J’ai donc enseigné la philosophie pendant cinq années et je travaille actuellement comme conseillère pédagogique dans un cégep. Je crois sincèrement que permettre aux étudiants de niveau collégial de s’initier à la philosophie constitue pour eux une opportunité d’une grande valeur, même si celle-ci est parfois, malheureusement, sous-estimée.

Si tous les étudiants pouvaient dépasser leurs craintes ainsi que certaines idées reçues à propos de la philosophie, ils découvriraient avec émerveillement, comme d’autres ont su le faire, une place pour eux, un espace pour penser, pour aimer, pour créer, pour échanger, pour simplement être. Car philosopher, c’est essentiellement éveiller son esprit et son cœur aux grandes vérités qui tissent cette existence qu’est la nôtre, qui que nous soyons, d’où que nous soyons. C’est entrer peu à peu dans un monde plus sensé, plus lumineux, plus beau, plus libre. Que demander de mieux ?

Je voudrais donc encourager tous ceux et celles qui ressentent en eux cette étincelle pour la philosophie : suivez votre voie, il n’y a pas de voie plus sûre que celle de la sagesse, peu importe où la vie vous mènera.

Audrey Savard
Baccalauréat en philosophie